Propos sur la peinture Livre

18,99

Propos sur la peinture

Auteur : Patrick Blanchon

Année de publication 2020

ISBN 979-8646383496

Nombre de pages :194

Sujet:

Nous regardons et ne voyons pas grand chose. Nous pensons et c’est fichu. Nous pensons voir ce qui n’a rien à voir.Parce que nous sommes envahis par une foule d’images parasites qui s’interposent entre nous et la réalité. Du coup nous fabriquons une réalité commune si je puis dire mais ce n’est pas la notre.Le poids de la peinture au cours des âges, toutes ces œuvres formidables que nous conservons au fond de la rétine il faudrait les balayer dans l’instant présent et revenir à un état sans langage, sans souvenir, sans futur non plus. Juste être là les yeux bien ouverts. S’y fier et domestiquer la main pour qu’elle suive le tracé.Qu’importe la maladresse car ce que l’on recherche avant tout c’est simplement notre adresse véritable qui ne ressemble à nulle autre. Combien de fois m’a ton dit : c’est moche ça va finir à la corbeille …-recule toi, ferme les yeux, ouvre les à nouveaux, tiens je mets un cadre pour voir ….et maintenant ? Il faut des années de désapprentissage pour apprendre à voir et en tant que prof c’est aussi cela mon boulot que de détecter dans le moche le merveilleux qui s’y cache.

L’auteur: Patrick Blanchon est un artiste peintre français né en 1960 à Paris. Il vit et travaille en Isère. Durant deux années il a rédigé des textes sur la peinture, ce qui l’a entrainé à une remise en question profonde de sa vision de celle-ci.

Catégorie :

Ce livre relate en creux le parcours d'un artiste au quotidien, ce qui le préoccupe, ce qui l'anime, les espoirs et les déceptions qu'il traverse pour se libérer du connu, du déjà pensé comme autant d'informations semblables à des mots d'ordre pour reprendre les propos du philosophe Gilles Deleuze. Ces textes s'articulent autour d'une vision climatique crée par les aléas, les circonstances du quotidien. Parfois d'apparence triviale, d'autre fois plus philosophiques, entre l'emphase et l'excès de modestie ce n'est pas seulement de l'art de peindre dont il est question dans ce livre mais aussi d'un art de la liberté ou d'un art d'être tout simplement. Ici le héros et l'antagoniste comme dans un roman jouent au chat et à la souris, s'affrontent, trichent l'un contre l'autre et le narrateur suit un fil rouge qui peu à peu devient de plus en plus clair pour lui-même et qui lui donne parfois l'espoir de s'extraire de la confusion.

Informations complémentaires

Livre

livre

Avis

Il n’y a pas encore d’avis.

Soyez le premier à laisser votre avis sur “Propos sur la peinture Livre”

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *